Année: 2012
Maître d’oeuvre: Emilie Lebas

Localisation: Ravine-à-Malheur, La Possession
Surface construite (SHON) : 115 m2
Photos: Hervé Douris

Nichée à 300 m d’altitude au milieu des chokas,  cette maison à ossature bois se présente comme deux boîtes imbriquées perchées sur de grandes échasses. Un choix constructif qui convient à ce site très pentu et qui permet de tirer parti au mieux des cadrages qu’il offre au regard, qu’il s’agisse de la coulée verte de la ravine à malheur, des porte-containers du Port Est ou encore du paysage plus urbain de la cité portoise. Trois volets coulissent le long de la plus grande façade ouest et permettent de donner vie à la maison. Ils font office de brise-soleil et offrent une seconde peau à la bâtisse et ses occupants. Le bardage à claire-voie permet de jouer avec les transparences et laisse par endroit circuler l’air et vibrer la lumière. C’est autour de la grande varangue avec piscine, à la confluence des deux boîtes que bat le cœur de la maison.


PAR2014 nominé
LAURÉAT CATÉGORIE CASE À TERRE
& PRIX DU PUBLIC
PRIX D’ARCHITECTURE DE LA RÉUNION 2014

Abonnez-vous à notre newsletter

Facebook

LIRE AUSSI
Darwin