Olivier Ehresmann

Maîtres d’ouvrage :  M. Ligorred, Mme Buson
Lieu de construction : Saint-Denis
Date de livraison : 2019
Photos : Julien Azam

Comment transposer les concepts de ventilation, d’ouvertures et de générosité qui caractérisent l’habitat tropical au contexte urbain ? Pour cette demande d’habitat bioclimatique en ville, l’architecte a imaginé un habitat composite de volumes et d’espaces fractionnés. La morphologie de cette parcelle étroite et profonde a inspiré une succession de séquences qui se distribuent l’une l’autre. L’habitation est organisée le long d’une artère traversante pour éviter toute impression de perspective fermée. On y trouve un premier volume diurne avec un séjour/cuisine agencé à l’image d’un loft qui se prolonge sur une terrasse couverte prise entre 2 patios (le braséro, la piscine). Un second volume nocturne regroupe 3 chambres, 2 salles de bains avant de se prolonger un jardin arrière privé avec jacuzzi et terrasse ombragée. Cette succession de lieux intermédiaires enrichit l’espace, favorise une diversité des modes d’habiter tout en permettant de multiplier les possibilités de ventilation naturelle.

Plan de masse
Précédent
Suivant

Facebook

LIRE AUSSI
Domaine de Montgailllard