Un mini guide pour assister les maires

Les architectes ont présenté lors du dernier Salon des Maires à Paris la nouvelle version du mini-guide de la commande publique. L’occasion de défendre l’intérêt du recours à l’architecte, et surtout les avantages du concours pour un maître d’ouvrage.

Salon-des-maires
La présentation du mini guide de la commande publique au Salon des Maires par la présidente du CNOA Catherine Jacquot.

L’Ordre des architectes était présent pour la 13ème année au Salon des Maires qui s’est tenu à Paris du 31 mai au 2 juin 2016 à la Porte de Versailles. Conseillers nationaux, conseillers régionaux et juristes ont accueilli sur leur stand des dizaines d’élus locaux. Parmi les conseillers, La Réunion était représentée par l’architecte Emilie Lebas.

Des architectes qui étaient invités à participer aux débats et notamment celui de l’atelier « Politiques culturelles et valorisation du patrimoine.» Face à la réduction drastique des dotations de l’État, y ont été évoquées en particulier les questions du maintien et de la poursuite des politiques culturelles des collectivités locales, ainsi que de la préservation et valorisation du patrimoine bâti et non bâti.

Pour tenir compte des nouvelles règles
des marchés publics

Mais la communication des architectes s’est surtout concentrée sur la nouvelle version du mini-guide de la commande publique, qui a été refondu à la suite des récentes modifications des règles des marchés publics. Ce nouveau guide a été élaboré par l’Ordre des architectes, la Direction générale des patrimoines du Ministère de la culture et de la communication, la Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques et la fédération nationale de conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement.

Devant élus et maîtres d’ouvrage publics, la présidente du CNOA, Catherine Jacquot, a fait un discours pour présenter le nouveau mini-guide.

“Et cette présentation s’est prolongé durant les trois jours pendant lesquels nous avons rappelé aux élus passés par notre stand l’intérêt du recours à l’architecte, et surtout les avantages du concours pour un maître d’ouvrage” indique Emilie Lebas. Des concours qui non seulement créent une émulation favorisant l’innovation mais aussi qui assurent la transparence et la crédibilité du processus de sélection du projet. Tout en sachant qu’un jury compétent permet d’accompagner et d’éclairer le maître d’ouvrage dans ses choix, et lui garantie de meilleures chances de réussite pour l’opération.

Emilie Lebas a par ailleurs été agréablement surprise de l’accueil des maires et leur intérêt pour l’architecture. “J’étais loin d’imaginer que nous avions une image aussi valorisante… A moins que ceux qui sont venus sur le stand étaient déjà acquis à notre cause?”



Mini-guide-de-la-commande-publique-2016

Télécharger la version numérique du mini-guide de la commande publique:

 

 

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Facebook

LIRE AUSSI
Architectes en herbe à La Possession