Région Réunion, la programmation

A l’instar du Département , la Région nous a fait parvenir sa programmation d’études pour les mois à venir. Nous tenons à remercier la collectivité pour cette démarche qui facilite l’organisation de notre travail.

La Région Réunion, dans le cadre de son projet de mandature a décidé d’engager une dynamique très forte de la commande publique qui apporte une réponse au contexte de la crise économique que connaît le BTP Réunion.



LES OPÉRATION DU PLAN DE RELANCE

Secteur Sud


Secteur Ouest


Secteur Nord & Est



LE CONTENU DU PLAN DE RELANCE

A travers son Plan de Relance approuvé le 25 Juin 2010, la collectivité a décidé d’investir prés de 400 millions d’euros dans un programme de réhabilitation de son patrimoine bâti, soit prés de 70 sites (l’ensemble des lycées, équipements sportifs, centres de , équipements culturels et autres bâtiments administratifs).

Ce programme global se décline en 35 opérations dont le montant des travaux seront variables (2 à 18 millions d’euros). D’un point de vue technique le programme de réhabilitation répond à 3 objectifs: -La mise aux normes “accessibilité handicapés”, pour laquelle la Région Réunion a une obligation réglementaire de réaliser les travaux au plus tard pour le 01 janvier 2015. Dans le cadre du Plan de Relance en faveur du BTP, la Région Réunion entend accélérer cette mise en œuvre.

La rénovation thermique et énergétique des bâtiments,
que la Région Réunion entend engager par anticipation, en déclinaison de la loi d’orientation du Grenelle de l’Environnement, avec pour objectifs :
> réduire de 75%, c’est-à-dire diviser par 4, les émissions de gaz à effet de serre,
> réduire la consommation énergétique d’au moins 38%
> viser les normes “bâtiment basse consommation” et “énergie positive” déclinées localement,

La remise à niveau technique,
et la réhabilitation tous corps d’état des bâtiments portant notamment sur :
> le clos et le couvert,
> les Voiries et Réseaux Divers,
> tous les corps d’états du second d’œuvre y compris le câblage informatique



Rappel de la procédure du choix de Maîtrise d’Oeuvre

En s’appuyant sur les articles 1, 35 et 74 du Code des , la collectivité Régionale a lancé en 2010 une procédure d’accord cadre qui a retenu 24 équipes de Maîtrise d’œuvre. Dans un second temps, ces équipes retenues sont mises en concurrence selon le rythme indiqué dans les tableaux suivants. Les lauréats de ces mises en concurrence se verront attribués des marchés subséquents contractualisant alors leurs missions.



Le calendrier prévisionnel du Plan de Relance

juin à décembre 2011
Désignation des équipes de Maîtrise d’œuvre retenues pour chacun de ces 35 marchés

2012
Consultation travaux (procédure selon le montant estimatif des travaux)

2012 / 2014
Mise en Œuvre des travaux



ETUDES CONNEXES À LA MAÎTRISE D’OEUVRE

Pour mener à bien ce plan de relance, un certain nombre d’outils et de procédures ont été élaborés. Ils seront utilisés autant que de besoin en fonction de l’avancement des études et travaux :
> Diagnostic “accessibilité” de l’ensemble du patrimoine : réalisé en 2009/2010,
> Diagnostic thermique et énergétique de l’ensemble du patrimoine en cours d’étude (2011),
> Etat des lieux des fluides frigorigène : en cours d’étude, (2011)
> Accord cadre de topographie en cours d’attribution (2011 à 2014)
> Accord cadre de programmation, marchés subséquents en cours (budget 800 000 euros 2011 à 2014),
> Marché à bon de commande multi attributaire géotechnique : en cours de consultation (2011 à 2014),
> Marché à bon de commande CSPS et CT : au stade de consultation (2011 / 2014),
> Marché à bon de commande de diagnostic amiante avant travaux au stade consultation (2011 / 2014).



CONSTRUCTION D’UN NOUVEAU LYCÉE

Sur les hauteurs de Saint-Denis, dans le quartier de Bois de Nèfles, le Conseil Régional va construire un équipement majeur; ce huitième lycée de cette ville présentera une capacité de 1300 élèves.

La conception de cette construction sera abordée sous l’angle du Développement Durable avec une ambition d’atteindre en très hautes performances les cibles suivantes:
> Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement immédiat,
> Gestion de l’énergie,
> Confort hygrothermique

Ce projet représente un coût global de 35 millions d’euros. Un appel à candidature a été lancé, le choix des équipes de Maîtrise d’œuvre appelées à concourir devrait être effectif en Septembre.



DES COMPETENCES EN ARCHITECTURE RENFORCEE POUR ACCOMPAGNER UN SERVICE DU BATIMENT EN CONSTANTE RECHERCHE DE PERFORMANCE

Pour répondre aux ambitions de ce plan de relance porté par la présente mandature, la Direction des Bâtiment & Architecture de la Région Réunion qui gère un portefeuille d’opération (100 équipements/700 000 m de plancher/budget annuel de l’ordre de 72 millions d’euros dans lequel s’inscrivent les 400 millions d’euros supplémentaires pour le plan de relance) est organisé en 3 secteurs opérationnels géographiques (Nord-Est, Ouest et Sud) et 2 services d’assistance transversaux (comptable & administratif, architecture et technique).

En appui à l’ensemble des chargés d’opération, le pôle transversal architecture et technique travaille en amont sur l’amélioration du suivi de la commande publique, la mise à jour et l’exploitation de la base de données, l’élaboration de documents types et un accompagnement volontariste et permanent sur le plan architectural apporté dans chacune des opérations par les 2 architectes inscrits à l’ordre.

L’ambition de cette direction s’inscrit dans une démarche qualité en faveur des usagers et en respectant les règles de la construction publique.

Etienne Charritat