Un lifting pour la chapelle de l’Immaculée

A la veille d’accueillir toute la congrégation des sœurs de Saint-Joseph de Cluny , la chapelle de l’Immaculée Conception à Saint-Denis, inscrite au titre des Monuments Historiques, se refait une santé.

Chapelle IC AOUT 305 @ A. Nugyen-Legros
La chapelle de l’Immaculée verra notamment son clocher complètement restauré. © Alain Nguyen Legros

Ce n’est pas la plus connue mais elle fait partie du paysage et de l’histoire de la ville de Saint-Denis depuis presque deux siècles. La chapelle de l’Immaculée Conception, sise au 10 rue Sainte-Anne, a été construite au XIXe siècle, de 1867 à 1869 par l’architecte de la ville de Saint-Denis, M. Schneider, pour la congrégation des sœurs de Saint-Joseph de Cluny.

De style néoclassique, avec un plan en croix latine, elle présente une façade occidentale rythmée par deux niveaux que déterminent les architraves et les bandeaux de pierres taillées, dont l’ensemble est coiffé d’un clocher à tambour octogonal. Construites en maçonnerie de pierre, de brique et de ciment, ses élévations se distinguent par la beauté de leurs vitraux. L’édifice est inscrit au titre des Monuments Historiques depuis 1988.

La dernière grande campagne de restauration de la chapelle a été engagée par Monsieur Yves Augeard Architecte des Bâtiments de France, entre 1988 et 1993. Vingt ans plus tard, la chapelle présente un état de conservation dégradé, ayant entrainé notamment la purge d’ornements en staff sur le clocher, ainsi que la fermeture de l’édifice, conséquence de l’état alarmant de la voûte lambrissée.

 

 

photo encadré

Le projet de restauration de la chapelle mené par les Ateliers Prevost, s’articule autour de trois tranches de travaux. Priorité est donnée à la réouverture de la chapelle, et donc aux travaux nécessaires à cet objectif. La seconde tranche de travaux prévoit la restauration du clocher et en particulier de ses ornements, ainsi que la restauration de la façade occidentale. La sacristie, très dégradée, fait l’objet de la troisième tranche de travaux préconisée avec quelques interventions au niveau de l’abside.

Enfin, la restauration de la galerie de jonction entre la chapelle et l’ancienne Maison de l’Education complète cette dernière phase de travaux. Toute la congrégation des sœurs de Saint-Joseph de Cluny devrait être réunie en 2017 pour célébrer en la chapelle rénovée les deux siècles de présence de la congrégation sur l’île.


Maîtrise d’ouvrage : Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny
Maîtrise d’œuvre : Les Ateliers Prevost, architectes et architecte du patrimoine

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Facebook

LIRE AUSSI
Les architectes mettent le feu à la nouvelle surface de plancher