Les archis et la maquette numérique

La CCIR lance une enquête sur la perception au sein des agences d’architecture des changements induits par les mutations numériques et collaboratives (maquettes numériques, BIM…)

La maquette numérique permet aux équipes de concevoir, visualiser, simuler et collaborer plus facilement tout au long du cycle de vie du projet. [Simulation de vue intérieure du Musée Stella Matutina. Arch.: L'atelier Architecte]
Simulation de vue intérieure du Musée Stella Matutina. Arch.: L’atelier Architecte
Le secteur de l’architecture et des autres acteurs de l’acte de construire sont aujourd’hui largement concernés par les mutations numériques et collaboratives. L’émergence notamment de la maquette numérique (modèle 3D intelligent) et la gestion des informations qu’elle contient permettent aux équipes de concevoir, visualiser, simuler et collaborer plus facilement tout au long du cycle de vie du projet.

La Chambre de commerce et d’industrie de la Réunion (CCIR) lance une enquête sur la perception de cette maquette numérique au sein des entreprises de l’île (MOE, MOA, construction). La CCIR souhaite faire un état des lieux des situations en amont de cette évolution et identifier des leviers d’actions en commun. Il s’agit de préparer les entreprises aux exigences de rentabilité ou à la mondialisation des marchés, avec des outils collaboratifs et efficaces. Les entreprises d’architecture sont fortement sollicitées pour s’associer à cet état des lieux.

Cette action est réalisée en collaboration avec l’Ecole d’Architecture de la Réunion, l’Ordre des Architectes de la Réunion et le CSTB.


Contact
david.javegny@reunion.cci.fr

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Facebook

LIRE AUSSI
Une petite heure pour une riche année