L’accessibilité: pour qui ?

ACCESSIBILITÉ : [n.f] Caractère de ce qui est accessible. 

ACCESSIBLE : [adj] Qui peut être atteint, abordé : dont «on» peut s’approcher. Que l’«on» peut comprendre; intelligible. 

handicap-education-tolerance-jouets-L-4

Définissons ce «on», l’individu, sujet de l’accessibilité. Sur sa carte d’identité, l’individu est identifié par son sexe, sa taille, la couleur de ses yeux, son âge, sa nationalité. Sur son permis de conduire, est renseignée également la qualité de sa vue. Son poids et son état de santé physique et psychique sont suivis à chaque visite médicale de sa vie. 

Cet individu fait des choix, consciemment ou non, suivant son âge. Dans ses premières années, ses aînés le font pour lui, puis, il s’oriente professionnellement et personnellement jusqu’au moment où ce seront ses descendants ou la collectivité qui acteront sa situation finale. Sa vie sera accompagnée de hasards, de rencontres, d’évènements heureux et/ou d’accidents divers et variés. De quatre au trois en passant par le deux pattes, l’Homme se déplace, vit avec les autres et son corps évolue selon divers « profils ».

L’accessibilité devient alors un outil qui doit permettre à cet individu quel que soit ce « profil » d’avoir un lien social avec les autres et à égalité avec les autres. On évoque l’accessibilité avec le handicap. Or, il faudrait parler de « situation de handicap » car elle touche tout le monde, temporairement ou définitivement : enfants en bas âges, femmes enceintes, accidentés du travail ou de la route, maladie dégénérative, vieillards… Alors, la notion d’accessibilité devient celle de fatigabilité qui peut tous nous concerner.

Femmes enceintes, bébés, enfants, adolescents, personnes de petite taille, obèses, trop grands, accidentés de la route, accidentés du travail, patients souffrant de maladies dégénératives, 3ème âge, 4ème âge, papy-boomers, étrangers, daltoniens, malvoyants (certains architectes), aveugles, malentendants, sourds profonds, jeunes et vieux en fauteuils manuel ou électriques, malades mentaux et tous les autres oubliés; nous sommes tous concernés par la notion d’accessibilité. Et tous les autres oubliés


Anne-Delphine MARIE,
référente accessibilité pour le Croa Haute-Normandie


Abonnez-vous à notre newsletter

Facebook

LIRE AUSSI
Bourse aux matériaux