Des architectes, partout

15-1 VM Materiaux Quadra - H-Douris005

VM Materiaux. Arch.: Quadra. Ph.: H. Douris

Non, il n’y a pas qu’un seul modèle d’architecte. Le concepteur maître d’œuvre libéral, glorifié à travers ses stars, n’est pas la seule voie d’exercice.

L’architecte peut s’épanouir aussi de l’autre côté de la barrière, chez les maîtres d’ouvrage, collectivités comme Etat. L’interview ce mois-ci de Céline Delacourt, notre consoeur qui exerce comme chargée d’opération à la Semader en est un exemple parfait.

Lors de sa récente visite à La Réunion, la présidente de l’Union Nationale des Syndicats Français d’Architectes, Marie-Françoise Manière, plaidait pour un pays avec “plus d’architectes.” Raphaël Gastebois, l’architecte des bâtiments de France abondait dans ce sens, en englobant les différents exercices possibles de la profession. “Il faut plus d’architectes, partout. Dans les mairies, les communauté d’agglo, les départements, les régions, les services de l’Etat. C’est la seule façon d’être entendu.”

Et ce ne sont pas les débouchés qui manquent : architectes-urbanistes de l’Etat, architectes conseils, architectes des monuments historiques,  architectes dans les collectivités territoriales exercant leurs fonctions dans les domaines de l’ingénierie, de l’architecture, de l’urbanisme, de l’aménagement rural ou urbain, de l’environnement…

Au moment où Patrick Bloche, dans son rapport pointe “les mauvais rapports entre l’architecte et les collectivités”, alors que les universités de l’architecture qui se sont tenues à Marseille ont fait le même constat,  à l’heure où l’Ordre s’est lancé dans des consultations avec les maîtrises d’ouvrage, ne faut-il pas promouvoir ces autres manières d’exercer le métier ? Et si la meilleure façon d’être entendu était de passer de l’autre côté de la barrière ?

Plus il y aura d’architectes, partout, plus on parlera d’architecture.

En attendant, le Croar, le syndicat des architectes de la Réunion et la maison de l’architecture vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année, et bons congés du bâtiment pour ceux qui en profitent !