Co-working, le mode d’exercice de demain?

 

Villas du Green.Atelier Gazut. Ph.: H. Douris

Villas du Green.Atelier Gazut. Ph.: H. Douris

A l’heure où notre position ne cesse de s’affaiblir, ou le métier est menacé de déréglementation, il s’agit de faire front ensemble.

Notre profession s’éparpille en une multitude de petites structures dont je suis la première à défendre ses atouts… Mais si nous voulons demain être davantage reconnus et consultés (car n’oublions pas que quasiment 70% de la construction en France ne passe pas par un architecte…), il va falloir créer des réseaux, se présenter en matrice ou créer des agences pluridisciplinaires pour réinvestir toute la partie technique et financière de notre métier.

La profession doit également investir la formation initiale et continue, il en va de notre crédibilité…

 —
Murielle Plas