CAUE : une AG sans architectes

Toujours bien organisées les Assemblées générales du . L’ordre du jour était classique et c’est un bilan sérieux qui a été présenté par le Président et le Directeur.

D’un point de vue financier, l’équilibre est respecté, ce qui n’est pas évident dans cette période de ralentissement de la construction et de la baisse de rendement de la TDCAUE. Les actions de base sont assurées. Elles sont décrites sur le site caue974.com.

A ne pas manquer dans la rubrique Long Courrier, l’éditorial musclé du Président Daniel Huet sur les récents décrets réformant les surfaces de planchers.

Trois volets d’actions sont programmés pour les prochains mois :
 une série d’expositions nouvelles sur l’arbre, suite au travail de qualité déjà mené sur le paysage dans l’ouest ;
 Un renforcement de l’animation du milieu professionnel par l’organisation de formations comme des sessions sur le développement (on en est à la 7ème) et sur l’accessibilité des lieux publics ;
 Une montée en puissance de la sensibilisation du milieu scolaire sur l’architecture et l’art.

Que manquait-il à cette AG ?

Que manquait-il à cette AG, qui expliquerait le petit malaise ressenti? Tout simplement les architectes. Sur la cinquantaine de présents, il n’y avait à peine qu’une poignée de confrères, en comptant même les architectes conseillers du CAUE (dont une bonne partie brillait également par leur absence), alors que les élus et les partenaires du monde la construction étaient bien là. Difficile après pour les architectes de se permettre d’avoir une opinion critique sur les actions du CAUE !


Etienne Charritat