CAUE / Département : chronique d’un divorce annoncé ?

Quelques drôles de réflexions suite à l’Assemblée Générale du CAUE, le 20 juin 2013. Il faut savoir que le Département a demandé au CAUE de réduire ses dépenses, ou d’utiliser ses réserves pour équilibrer son budget 2013. En effet, au moment de préparer ce budget à la fin de l’année dernière, la participation financière du Département a été diminuée de 10 %. Le raisonnement se tient en période de crise.

CAUE-maison

Mais il a aussi ses limites parce qu’en même temps le Département augmente les recettes issues de la taxe d’aménagement qui est payée par ceux qui obtiennent un permis de construire, en la faisant passer de 2 à 2,5 % . Taxe qui, ne l’oublions pas, est dédiée au CAUE et pour les Espaces Naturels Sensibles, gérés eux directement par les services du Département. Personne n’est donc dupe de la manœuvre. Ce qu’on enlève à l’un qu’on ne contrôle pas entièrement, on le donne à l’autre.

Rappelons que le CAUE assure un service aux particuliers, aux collectivités, aux professionnels, et qu’il est issu de la loi de 1977 qui a institué la création architecturale d’intérêt public, intérêt qui est donc supérieur à bien d’autres. Et si ce n’était que cela.

Car il faut savoir que fin mai, la commission permanente du Conseil Général a décidé unilatéralement de diminuer encore la part du CAUE de près de 8,5 %. Cela en milieu d’année et sans avoir encore versé le début du financement du CAUE pour 2013.

On pourrait en chercher la raison dans le fonctionnement ou les activités du CAUE ? Mais celui de La Réunion est reconnu par les services de l’Etat comme un des trois plus dynamique et actif de la France entière. Le Conseil Général en convient aussi.

Saluons le Président du CAUE et son équipe dirigeante qui sont aussitôt montés au créneau des services du Département pour essayer de rétablir la confiance dans un partenariat qui ne soit pas à sens unique, comme actuellement.

Ne soyons pas forcément pessimistes pour 2014, mais restons vigilants dès la préparation du budget pour que la prochaine année ne ressemble pas à celle-ci sur ce plan-là.


Etienne Charritat

Abonnez-vous à notre newsletter

Facebook

LIRE AUSSI
Concours Opérations d’habitats renouvelés dans les outre-mer