Amphithéâtre bioclimatique

1 juin 2016

Olivier Brabant

Amphithéâtre du Moufia, Université de La Réunion
Livraison : 2014. Localisation : Saint-Denis
BET : Jacques Gandemer (aéraulique) + Intégrale + Imageen 
Surface utile (SHON) : 1 500 m2

Pour ce projet, l’architecte s’est inspiré d’une citation d’Henri Moore : « On peut sculpter l’air ». Car cet amphithéâtre de 550 places, implanté au cœur du campus du Moufia, à Saint-Denis, s’inscrit dans une approche volontariste on ne peut plus claire : pas de climatisation dans un équipement public en milieu tropical humide. Dans ce contexte, atteindre le confort thermique revient à reproduire la sensation de bien-être ressentie à l’ombre d’un arbre. L’amphithéâtre a été conçu selon ce principe : se protéger du soleil tout en limitant les apports internes et en favorisant les mouvements d’air. Pour y arriver, une stratégie aérodynamique fine de ventilation naturelle a été développée via des puits de faîtage, véritables pompes dépressionnaires et des ouïes de façades réglables… L’objectif vis-à-vis du confort des occupants est de développer en toutes circonstances des courants d’irrigation et de balayage en trois dimensions dans des vitesses de l’ordre de 1 m/s, afin d’obtenir une réduction de la température ressentie de 4 °C.




lauréat par 2016

PAR 2016 petit

Le Prix d'architecture de La Réunion met en avant des réalisations architecturales de qualité à l'île de La Réunion. Il a pour objectif de promouvoir l’architecture et sensibiliser le grand public au savoir-faire de tous les acteurs de la construction.

Le PAR est organisé par le Conseil régional de l'ordre des architectes de La Réunion et la Maison de l'architecture de La Réunion en partenariat avec la Dac-OI, la Région Réunion, Cancé, CMOI, GTOI, Mauvilac, PRB, SBTPC, Teralta et Le Quotidien de La Réunion.

PAR logos 2016

Photos: Hervé Douris (sauf Collège Doujani et Villa du Morne). 
Textes: Laurent Bouvier